[Fablab-fr] Imprimante 3D et Chirurgie Maxillo-Faciale

laurent pavot EMAIL HIDDEN
Lun 1 Juil 14:31:56 CEST 2013


Super intéressant comme projet !

Je suis au Petit Fablab de Paris, on a comme imprimante 3D : une up, une
solidoodle et une découpeuse laser.

J'aime beaucoup l'idée de pouvoir imprimer en 3D des éléments "médicaux"
tout à fait adaptés au corps du patient dans le milieux médical.
De plus l'univers du fablab ne se cantonne pas à l'impression 3D mais
également au partage de la connaissance et redonne aux utilisateurs la
possibilité du contrôle de ce qu'ils utilisent.

Par exemple je voudrais arriver à imprimer une gouttière dentaire
(normalement assez chères) simplement grâce au moyen du fablab (imprimante
3D, mais aussi réseau de compétences) On arrive ainsi à redonner aux
personnes la possibilité d'utiliser les dernières technologies et de
s'approprier les connaissances médicales actuelles.
Du coup j'aimerais bien pouvoir scanner ma mâchoire, mais pour l'instant je
n'ai pas accès à ce type d'outils. (si vous connaissez des possibilités je
suis preneur, je veut bien jouer les cobaye)

Un Fablab médical serait très intéressant !
Peut être ans la même idée, j'ai visité récemment "la paillasse" un
Bio-hackerspace à Paris, (http://www.lapaillasse.org/)

laurent


Le 1 juillet 2013 09:37, Clément CHADEYRON <chadeyron at hotmail.com> a écrit :

> Il y a un fablab qui est en cours d'ouverture a besançon, vois directement
> avec eux ce qui est envisageable :)
> ce sera le plus proche pour toi, et le plus logique géographiquement, et
> politiquement.
>
> Le 29 juin 2013 à 15:36, Clement Ernoult <clement.ernoult at gmail.com> a
> écrit :
>
>
> Bonjour à tous,
>
> J'ai découvert il y a seulement quelques mois ce qu'étaient les "FABLAB"
> et depuis je suis avec grand intérêt leur développement en France.
> Je suis interne en médecine en 10ème année, spécialisé en chirurgie
> maxillo-faciale (Le service universitaire de Besançon dans lequel je
> travail prend en charge entre autres des patients pour toutes sortes de
> lésions traumatiques ou cancéreuses de la face qui nécessitent souvent des
> reconstructions après traitement).
> L’avènement de l'imagerie médical par scanner avec la possibilité de
> reconstruction 3D en fichier .STL nous permet de créer des modèles afin de
> mieux planifier nos interventions et nos reconstructions.
>
> Habituellement ces modèles sont réalisés en stéréo-lithographie et sont
> extrêmement couteux ce qui a toujours limité leur utilisation qu'aux cas
> extrêmes...
> Des sites démocratiques comme les FABLAB rendent accessible à tous des
> technologies comme les imprimantes 3D que les services hospitaliers n'ont
> pas encore investit...  soit par défaut de connaissance, soit pour un
> problème de financement ou un problème de validité des modèles en fonction
> les imprimantes qui seront utilisés pour traiter des patients...
>
> Il s'agit pour moi de développer l’intérêt pratique et économique d'une
> imprimante 3D plastique ou papier dans le cadre des reconstructions du
> massif facial.
> Ce travail s'inscrit dans la thèse de médecine que je soumettrai à la
> faculté de médecine de Franche Comté en septembre 2014.
> Dans ce cadre, les reconstructions orbitaires seront sans doute mon sujet
> de thèse, mais les applications de tels modèles 3D issu de ces imprimantes
> sont évidement bien plus vaste et pourront sans doute être des atouts en
> chirurgie carcinologique (traitement des cancers), orthognathique
> (chirurgie des machoires) et pré-implantaire (implant dentaire).
>
>
> C'est dans l'optique de faire progresser nos habitudes opératoires, en y
> associant une planification par la réalisation de modèles 3D simples et
> rapides, permettant avant et pendant le bloc de conformer nos plaques,
> guider nos gestes précis que je souhaites mener à bien ce projet. Il en
> découlera une thèse-article qui je l'espère, permettra à chaque patient de
> bénéficier de cette révolution technologique avec un faible cout en terme
> de santé publique.
>
> Je souhaite donc dans un premier temps connaitre pour l'ensemble du réseau
> FabLab français:
> -Le type d'imprimante que vous possédez dans vos laboratoires ou que vous
> envisagez d'acheter?
> -Avec quel type de logiciel vous travaillez vos fichier STL?
> -Avez vous déjà validé des modèles réalisés avec ces imprimantes avec
> l'aide d'un bras de mesure 3D par exemple.
> -Seriez vous prêt a accueillir des projets expérimentaux portés par des
> futurs chirurgiens comme moi afin de démocratiser l'utilisation des modèles
> 3D au sein des services de chirurgies.
>
> Ce sujet me passionne car il est novateur et généreux envers les patients
> afin de leur apporter une meilleur prise en charge.
> J'aurais également l'opportunité de faire connaitre vos structures lors du
> congrès nationale de chirurgie stomatologie,  maxillo-faciale et de
> chirurgie orale qui aura lieu à Versailles fin septembre 2013
>
>
> Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer mes salutations
> distinguées.
>
> Clément ERNOULT
> Interne de chirurgie maxillo-faciale à Besançon auprès du Pr Meyer.
> 8ème semestre
> 27 Rue des Villas
> 25000 Besançon
> clement.ernoult at gmail.com
> +33 6 59 19 72 36 <%2B33%206%2019%2059%2072%2036>
>
>
>
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.imaginationforpeople.org/pipermail/fablab-fr/attachments/20130701/bd651ffb/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Fablab-fr